Les spécificités du crédit sans justificatif

Outre la particularité indiquée par le nom « crédit sans justificatif », cette offre bancaire a des spécificités qui ne sont pas forcément connues de tous. Pourtant, l’emprunteur novice doit les connaître afin d’éviter les pièges qui pourraient résulter de son ignorance et qui sont susceptibles d’entraver sa démarche d’emprunt. Il convient tout d’abord de préciser ce que signifie vraiment le terme « sans justificatif » qui est souvent sujet à des rumeurs et des confusions.

Qu’est-ce qu’on entend par « justificatif » ?

Le justificatif désigne ici les preuves de l’usage de l’argent emprunté. La personne qui sollicite un prêt sans justificatif n’a donc pas besoin de dire au prêteur à quelles fins va-t-il employer le crédit. Cependant, bon nombre de personnes confondent le mot « justificatif » à la justification des revenus. Et bien, cela ne l’est pas, parce que la loi oblige les organismes de crédit et les banques à exiger des justificatifs de revenus, en plus de toutes les données concernant l’identité du client. La raison est que ces établissements prêteurs doivent s’assurer que le futur emprunteur est bien en mesure de rembourser son dû dans les délais impartis. C’est ce qu’on appelle la capacité de remboursement. Elle dépend de plusieurs facteurs comme la situation financière de l’intéressé, la durée du crédit et le taux d’intérêt. Or, ce taux est différent selon que le crédit sans justificatif sollicité soit un prêt personnel ou un crédit renouvelable. Il y a donc lieu de comparer les offres de crédit sans justificatif, voire de simuler, ne serait-ce que pour pouvoir choisir entre les deux types de crédit.

Le montant plafond d’un crédit sans justificatif

Comme le prêt sans justificatif est un crédit à la consommation, son seuil plafond est théoriquement évalué à 75 000 euros. Cependant, bon nombre d’organismes de prêt le plafonnent à 21 300 euros ou à 21 500 euros. En plus, il est rare que ce type de crédit se rembourse dans une durée dépassant les 5 ans, quoiqu’on dise que la durée de remboursement d’un crédit sans justificatif peut s’étendre jusqu’à 7 ans. Il faut savoir qu’il y a des paramètres qui déterminent cette durée. Il s’agit des mensualités et de la possibilité de remboursement du client.

La différence entre le prêt sans justificatif et les crédits affectés

Le prêt sans justificatif et le crédit affecté sont opposés, quel que soit le crédit sans justificatif, et quel que soit le prêt affecté. Mais, ce qu’on voudra surtout souligner, c’est le cas de non-paiement. Prenons l’exemple du crédit affecté qui est le crédit auto-moto. Le crédit sans justificatif peut être librement employé pour acheter une auto, ou bien une moto, tout comme ce crédit affecté. Seulement, si l’emprunteur a choisi le crédit sans justificatif, le prêteur ne récupérera pas son véhicule si jamais il ne parvient pas à payer son dû. S’il a opté pour le prêt affecté à l’automobile, le prêteur récupérera la voiture pour se faire rembourser en cas d’incapacité de remboursement de la part du client.

Pour le prêt sans justificatif, la discrétion est respectée. Il n’y aura aucune traçabilité de l’usage du capital emprunté chez l’organisme de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *