Prêt à taux fixe et variable : l’essentiel à savoir

Vous envisagez de faire l’acquisition d’un patrimoine immobilier Saint-Jean-de-Luz ou vous avez même déjà signé un compromis de vente ? Vous projetez de financer l’achat du logement avec un prêt et vous vous demandez quel prêt choisir. Entre taux fixe, variable, in fine, vous devrez opter pour la formule la plus adaptée à votre projet et votre situation.

Le prêt à taux fixe

Le prêt à taux fixe est couramment prisé par les personnes qui souhaitent réaliser l’achat d’un logement à crédit. Il s‘impose même par défaut et constitue l’option la plus répandue en matière d’emprunt immobilier. Ce type de prêt a un taux d’intérêt identique, plus ou moins élevé en fonction du délai de remboursement, de la qualité du profil de l’emprunteur et du montant du prêt. Cela dit, l’acquéreur d’un bien immobilier Saint-Jean-de-Luz connaît, dès l’offre de prêt le taux d’intérêt, le coût total du financement, le montant des échéances ainsi que la durée de remboursement.

Pour l’emprunteur, opter pour un prêt à taux fixe est une solution efficace pour comparer les offres proposées par différents établissements. Autrement dit, cela lui permet de mettre en concurrence facilement les banques, et de choisir le produit qui offre les meilleures conditions. Pour l’évaluation du coût d’un crédit, il est important de considérer le TEG ou taux effectif global. Il s’agit du taux réel du financement, incluant le taux d’intérêt et les frais annexes tels que les assurances, les commissions et les frais fiscaux.

Le prêt à taux variable

Le prêt à taux variable est révisé tout au long de la durée de vie du crédit. Il présente un taux d’intérêt de base préférentiel. Ce taux varie en fonction d’un indice de référence fixé lors de la souscription. À noter que c’est sur les évolutions du marché financier que le taux de ce type de prêt est indexé. Comme le prêt à taux fixe, il est donc possible de connaître à l’avance la somme des intérêts. À noter que si le taux préférentiel grimpe, l’intérêt que doit payer l’emprunteur augmente également.

Quand privilégier le prêt à taux variable ?

Selon les cas, les prêts peuvent assortir diverses options. Dans la majorité des cas, ils sont encadrés, c’est-à-dire que les taux minimaux et maximaux sont déterminés. En outre, un prêt à taux variable peut débuter avec un taux fixe durant quelques années avant d’être révisé.

Si le prêt à taux fixe constitue l’option la plus sécurisante vous mettant à l’abri de l’augmentation des taux d’intérêt des banques, le taux variable à privilégier dans certains cas. Ce dernier est, par exemple, pratique si le taux d’intérêt fixe représente une valeur sensiblement élevée. Par ailleurs, la majorité des courtiers et des experts en crédit immobilier Saint-Jean-de-Luz ne recommande le prêt à taux révisable que pour des durées courtes, généralement de 5 à 8 ans.

Conclusion

Bien que chaque type de prêt dispose de ses propres avantages et inconvénients, l’important dans la négociation est le montant du taux. Ainsi, que vous choisissiez un prêt fixe ou variable, c’est en faisant jouer la concurrence entre les établissements créditeurs, et en présentant un bon profil que vous obtiendrez les meilleures conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *