Créer sa propre entreprise, les étapes à suivre

Vous souhaitez créer votre propre entreprise ? Sachez qu’il existe quelques étapes obligatoires à suivre. En effet, la constitution d’une entité passe par de nombreuses étapes dont la définition du projet elle-même. Il existe également des démarches administratives obligatoires à entreprendre.

Définir le projet et faire une étude de marché

Il est important de définir le projet de création d’entreprise. Il est important de clarifier et de mettre en forme cette idée pour pouvoir le présenter aux éventuels investisseurs et aux futurs tiers de l’entreprise. Vous devez également définir d’où les aides et financements vont venir. Il est également important d’analyser les actions à effectuer pour mettre en place son projet. Ci-après une liste des étapes à suivre pour définir son projet

– faire d’une étude de marché ;

– établir un business plan qui va détailler le projet (création d’entreprise et chiffrage) ;

– choisir nom commercial ;

– choisir un statut juridique de l’entreprise ;

– définir le financement de la création d’entreprise ;

– choisir la domiciliation de l’entreprise ;

– définir la date de début d’activité.

Choisir le statut de l’entreprise

Pour choisir le statut de votre future entreprise, vous avez plusieurs choix. Pour une société commerciale, les associés sont les apporteurs de capitaux. Choisissez alors entre la :

– SARL société anonyme à responsabilité limitée ;

– SA société anonyme ;

– SAS société par actions simplifiée ;

– SCS Société en commandite simple ;

– SCA société en commandite par actions ;

– SNC société en nom collectif ;

– Societas europaea (SE).

Pour l’exploitation agricole, vous avez le choix entre :

– l’EARL exploitation agricole à responsabilité limitée ;

– le GAEC groupement agricole d’exploitation en commun.

Si vous souhaitez créer une société civile, l’un des statuts suivants vous conviendra :

– la SCI société civile immobilière ;

– la SCM société civile de moyens ;

– la SCP société civile professionnelle ;

– la SELARL société d’exercice libéral ;

– la SEP société en participation ;

– la SCEA société civile d’exploitation agricole.

Pour la coopérative où les travailleurs sont les associés, choisissez parmi :

– la société coopérative ;

– la SCOP : Société coopérative ouvrière de production ;

– la SCIC : Société coopérative d’intérêt collectif, coopérative agricole.

Si vous souhaitez créer votre entreprise seul, il est possible de choisir entre différents statuts comme : – le micro-entrepreneur ;

– l’entreprise individuelle ou EIRL ;

– l’EURL ou la SASU.

Le financement d’une entreprise

Pour créer une entreprise, il faut trouver des financements. Un entrepreneur peut également créer son entreprise sans apport, certaines formes juridiques d’entreprises le permettant. Il existe plusieurs moyens pour financer votre projet comme :

– l’apport personnel ;

– l’apport en capital ;

– le prêt à la création d’entreprise : PCE, bancaire, prêt d’honneur, etc.

Il existe également des aides à la création d’entreprise octroyées par les collectivités ou certains organismes, notamment : ACCRE, NACRE création d’entreprise, statut d’étudiant entrepreneur,  jeune Entreprise Innovante, aide à la création d’entreprise pour les chômeurs, conseil à la création d’entreprise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *