Le management de transition pour résoudre une situation complexe

Apparu dans les années 1970 aux Pays-Bas, le management de transition, n’est plus une pratique nouvelle dans le milieu entrepreneurial. Il consiste à confier temporairement un poste clé à un administrateur externe afin d’amorcer ou d’accompagner une phase de changement. Toutefois, cette méthode n’était recourue que face à des situations d’urgence et des enjeux majeurs. Dans le passé, la fonction de l’agent se référait uniquement aux crises négatives dont la résolution dépasse les compétences internes. Tel est le cas de l’absence prolongée d’un dirigeant ou d’un déficit du management. Pourtant, cela a évolué depuis et l’unité externe est devenu également apte à régler des crises positives. Ainsi, la gestion d’une forte croissance ou la prise en main d’un projet stratégique fait désormais partie de son aptitude. Le management de transition s’est développé à partir des années 2000 en France. La fluidité du monde du travail facilite l’accessibilité à cette procédure.

Mode de choix d’un bon cabinet de management de transition

Dans le monde de l’entreprise, rien ne se choisit par hasard. Il en est de même concernant le choix d’un cabinet de management de transition. En fait, ce dernier dispose de plusieurs experts, appelés managers de transition, ayant leurs propres spécialités. Pour s’assurer du bon choix de cabinet, certains critères sont à respecter. Tout d’abord, le secteur d’activité du spécialiste est à déterminer. Que ce soit concernant les ressources humaines, le service commercial ou encore l’industrie. Ensuite, il serait nécessaire de définir la mission. Cela peut être la gestion d’une crise, l’amélioration des performances ou la restructuration de l’entreprise. En troisième lieu, la durée de la mission est à connaître au préalable. Cela s’explique par la durée limitée pendant laquelle le manager de transition exerce sa fonction. En dernier lieu, il est impératif de recueillir des informations sur l’historique du cabinet. Ainsi, vous aurez un agent approprié à votre firme.

Profil idéal d’un manager de transition

Après le choix du cabinet de management de transition, il serait utile de spécifier les compétences du manager de transition. Premièrement, son expérience professionnelle est solide et avérée. Cela est un facteur clé dans le domaine du management de transition. Le profil de l’agent doit ainsi démontrer un exercice d’au moins 15 années au niveau d’une direction significative. Ensuite, la mobilité et la disponibilité sont indispensables. En fait, les missions peuvent s’exécuter dans toutes les régions de la France, et même à l’étranger. Une rapide capacité d’adaptation est également requise, car les cas d’urgence exigent un manager opérationnel. Le leadership est aussi une qualité demandée à l’individu. Ainsi, il pourra mobiliser ses équipes dans des situations tendues. Enfin, les décisions qu’il prend doivent s’orienter vers les objectifs et les résultats. Celles-ci seront alors prises selon une logique de contribution et non une logique de pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *